LES OURSONS EN BALADE

CLUB DE MARCHE OFFICIEL
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 LE BASSIN D'ARCACHON

Aller en bas 
AuteurMessage
Petit Pioc

avatar

Nombre de messages : 165
Date d'inscription : 04/02/2007

MessageSujet: LE BASSIN D'ARCACHON   05.08.07 16:30

LE BASSIN D'ARCACHON

L'été dernier, je faisais visiter Biarritz à Lucie et Gus. Le temps nous avait manqué pour une autre balade... "Le Bassin d'Arcachon". Aucune comparaison avec la "Côte Basque" qui est très rocheuse. Arcachon dans un tout autre genre, avec sa forêt de pins, sa dune, ses balades en mer autour de l'île aux oiseaux, ces parcs à huîtres, etc....

Cette année Notre ami Sbilou et sa "tribu" et l'ami l'Ourson ont rejoint les landes. Au programme, le Bassin d'Arcachon... et bien entendu la montée de la Dune, les descente vers la mer pour permettre aux enfants de s'éclater dans l'eau calme... Mais il fallait la remonter et ce fut le plus dur... Si je vous dis que j'ai épuisé l'Ourson, me croirez-vous ? Il est vrai qu'en montant, on fait un pas et on en redescendant de la moitié, de plus on se raproche du soleil, on cuit. Ce n'était qu'un entraînement pour la suite de son voyage... Il vous en dira plus, lui-même, prochainement .






Le bassin d'Arcachon (en occitan gascon la Laca d'Arcaishon) est une étendue d'eau salée située en Gironde, entre les villes de La Teste-de-Buch au sud, Lège-Cap-Ferret au nord et l'océan Atlantique à l'ouest. Le bassin, situé sur la côte landaise (Côte d'Argent), est une véritable petite mer intérieure de 155 km² à marée haute et de 40 km² à marée basse.




Présentation :

Le bassin d'Arcachon fait partie du Pays de Buch, il est situé au cœur des Landes de Gascogne, à mi-chemin entre la pointe de Grave et Capbreton. Le bassin est de forme triangulaire et est délimité par plus de 80 km de côtes plates ou dunaires boisés. À la différence des Grands lacs landais (Hourtin, Lacanau, Cazaux, Parentis) il est largement ouvert sur le golfe de Gascogne et la marée fait pénétrer des masses d'eau considérables quotidiennement. Le bassin est partiellement isolé de l'Océan par un cordon dunaire comprenant notamment le Cap Ferret, la dune du Pyla et le banc d'Arguin (classé réserve naturelle). L'ouverture sur l'océan Atlantique se fait par un corridor d'entrée de trois kilomètres parsemé de bancs de sable. La navigation peut seulement se faire par des passes.

Ses passes permettent la circulation de l'eau entre le bassin et l'Océan, certaines d'entre elles étant navigables. Les passes et les bancs de sable évoluent au cours du temps sous l'influence des marées (environ 370 millions de mètres cubes d'eau sont échangés entre le bassin et l'Océan chaque jour, à une vitesse moyenne d'environ 2 m/s, emportant du sable se trouvant sur les bords des passes) et du courant marin (longeant la côte du nord vers le sud, il charrie environ 600 000 mètres cubes de sable par an). Ces facteurs rendent les passes particulièrement dangereuses pour la navigation, des accidents mortels de marins expérimentés sont régulièrement enregistrés. La localisation et la structure des passes suivent une évolution cyclique dont la période est d'environ 80 ans : les passes sont repoussées progressivement vers le sud, celle située la plus au nord ayant tendance à s'élargir jusqu'au moment où une nouvelle passe se forme au nord, celle la plus au sud disparaissant lorsqu'elle atteint le sud du bassin.

Au centre du bassin se trouve « l'île aux oiseaux » et ses cabanes tchanquées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petit Pioc

avatar

Nombre de messages : 165
Date d'inscription : 04/02/2007

MessageSujet: Re: LE BASSIN D'ARCACHON   07.08.07 12:28

LA DUNE DU PYLA (Pilat) : Caratéristiques - Histoire

Les IG et leur famille ont monté, descendu et remonté cette fameuse dune du pyla... Je félicite Domi pour son courage, ayant des problèmes respiratoires... Même l'ourson a peiné avec l'entraînement marche, pour vous dire... Seuls Sbilou, PP et les enfants n'ont rien fait voir.
Les enfants ont pris un bon bain dans une mer calme... Que du bonheur.
Il aurait été dommage de passer si près et de ne pas marquer cet exploit.




CARACTERISTIQUES :

Région : Sud-Ouest
Lieu : A l'Ouest de Bordeaux (à 10 km d'Arcachon) sur la Commune de la Teste
Longueur : 2700 Mètres
Hauteur : 114 Mètres
Base : 500 Mètres
Volume : 60 Millions de mètre cubes de sable
Autre : Site Classé Monument historique en 1978


Vue du haut de la dune



HISTOIRE DE LA DUNE DU PYLA (pilat):

La Dune du Pyla (pilat) est un extraordinaire accident géologique, aussi insolite qu'inattendu, l ong de 2700 mètres et large de 500 mètres à sa base mais elle n'est toujours pas stabilisée puisqu'elle gagne chaque année de 5 à 10 mètres sur l'arrière pays et recouvre des cabanes anciennes. Cette énorme masse représentant 60 millions de mètres cubes de sable. Elle résulte de la superposition, au cours des siècles, de 2 grands systèmes dunaires, couverts de forêt, dont les traces paraissent du côté du Bassin d'Arcachon, dans la succession des sols anciens qui s'échelonnent de -4000 ans au pied de la dune à l'an 1860 au point le plus élevé. La Grande Dune elle-même se remodèle chaque jour au gré du vent. La formation provient de la destruction d'un énorme banc de sable qui s'étendait au 18e siècle en avant de la côte actuelle et de l'apport constant de ce sable par le vent. La dune actuellement continue de s'alimenter du sable du Banc d'Arguin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petit Pioc

avatar

Nombre de messages : 165
Date d'inscription : 04/02/2007

MessageSujet: Re: LE BASSIN D'ARCACHON   12.08.07 18:47

LES CABANES TCHANQUEES : L'île aux oiseaux




Une cabane tchanquée est une maison sur pilotis. Les deux cabanes tchanquées du Bassin d'Arcachon, sur "l'Ile aux oiseaux" en sont devenues l'emblème et en constituent avec la Dune du pyla, le motif le plus repréLes premières cabanes tchanquées étaient des cabines de bain posées sur l'eau avec un accès direct à la mer, comme l'établissement Daney de Gujan-Mestras au XIXe siècle. Les premières cabanes ostréicoles sur pilotis furent construites sur le port de Larros à Gujan-Mestras, on en trouvait également sur le port des Tuiles à Biganos.

Une des premières cabanes tchanquées de l'île aux oiseaux fut construite en 1883 par l'ostréiculteur Martin Pibert pour surveiller ses parcs à huitres. Une tempête la renversa en 1943, mais ses piliers en bois sont encore visibles à marée basse au ras du sable.

En 1945, autorisation fut donnée à un charpentier-menuisier d'Arcachon de construire une "habitation de plaisance" non loin de l'emplacement de celle qui venait d'être détruite, c'est une des cabanes que nous connaissons aujourd'hui. La seconde cabane tchanquée (n° 53) fut construite sur le domaine public maritime (DPM) en 1948 par un entrepreneur en bâtiments, ancien Maire-adjoint aux Travaux, M. Julien Longau. Les successions sur le DPM n'étant plus autorisées, le site est aujourd'hui donné en gestion à la commune de La Teste-de-Buch, qui dispose d'une autorisation d'occupation temporaire (AOT).



En premier plan : parcs à huîtres


La cabane n° 53, qui appartient à la ville de La Teste, sera démolie à l'automne 2007, puis reconstruite à l'identique début 2008. Elle ne changera pas d'aspect extérieur, mais l'intérieur ne sera pas reconstitué
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petit Pioc

avatar

Nombre de messages : 165
Date d'inscription : 04/02/2007

MessageSujet: Re: LE BASSIN D'ARCACHON   14.08.07 13:04

L'OSTREICULTURE



L'ostréiculture s'est développée au XIXe siècle avec la mise au point de la collecte de naissain sur tuile chaulée. Initialement, la gravette, l'huître plate d'Arcachon Ostrea edulis, était la plus commune dans le bassin. En 1920, le parc a été décimé au profit de l'huître portugaise Crassostrea angulata. Mais en 1970, cette dernière fut à son tour décimée et l'on recourut à l'huître creuse ou huître japonaise Crassostrea gigas pour la remplacer. Le bassin d'Arcachon produit environ 18 000 t par an sur près de 1 800 ha. Le naissain collecté sur place alimente de nombreuses régions productrices.

-


Naissains


Le bassin d'Arcachon est le plus grand centre naisseur européen. La majorité des huîtres élevées en France sont issues du bassin. La douceur et la qualité de ses eaux, la richesse de ses fonds et la clémence du climat offrent en effet des conditions idéales pour la reproduction des huîtres creuses. Chaque année plus de 3 milliards de jeunes huîtres sont expédiés dans les parcs ostréicoles en Bretagne, en Normandie, en Charente et en Méditerranée.



Parc à huîtres au Banc d'Arguin


Sur le bassin d'Arcachon, quatre crus existent et sont différents de par la situation géographique du bassin, contrastée entre le nord et le sud. Cette situation influe sur le goût des huîtres car l'huître est un coquillage dont la nourriture est directement prélevée dans son milieu naturel :

les huîtres du banc d'Arguin ont une saveur sucrée, lactée et marine.
les huîtres de l'île aux Oiseaux offrent un caractère puissant avec des arômes végétaux et minéraux.
les huîtres du cap Ferret ont des arômes délicats de légumes frais et d'agrumes.
les huîtres du Grand Banc ont des saveurs de fruits blancs et de noisettes grillées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petit Pioc

avatar

Nombre de messages : 165
Date d'inscription : 04/02/2007

MessageSujet: Re: LE BASSIN D'ARCACHON   28.08.07 22:14

LE BANC D'ARGUIN

Une bande de sable devenue réserve naturelle.



Un superbe terrain de jeu pour le sable, l'eau et le vent

Situé à l'entrée du Bassin d'Arcachon, entre la Dune du Pilat et la Pointe du Cap Ferret, le Banc d'Arguin constitue le plus vaste banc de sable du littoral girondin. Bien que ses contours se modifient sans cesse en raison des marées, son étendue à marée basse est d'environ 4 kilomètres de long sur 2 kilomètres de large.
Très apprécié des plaisanciers et des ostréiculteurs, qui y ont installé de nombreux parcs à huîtres, le Banc d'Arguin sert également d'aire de repos à de nombreuses espèces d'oiseaux migrateurs. Il abrite ainsi chaque année au printemps la plus importante colonie de sternes Caugeks d'Europe (hirondelles de mer).

Le Banc d'Arguin est classé réserve naturelle depuis 1972.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petit Pioc

avatar

Nombre de messages : 165
Date d'inscription : 04/02/2007

MessageSujet: Re: LE BASSIN D'ARCACHON   05.09.07 19:38

L'ILE AUX OISEAUX

Après avoir laborieusement monté, descendu côté mer et remonter la Dune du Pyla, nous nous sommes offerts une sortie en mer. C'était bien mérité.



La joie se lit dans les yeux de Domi... il faut imaginer derrière les nunettes, lol mais son sourire en dit long...

Nous voguions vers l'Ile aux oiseaux à la découverte des parcs à huîtres, des deux maisons tchanquées et son banc de sable.

"Une île mystérieuse, gardée par les célèbres Cabanes Tchanquées..."


Visible depuis les rives du Bassin d'Arcachon, l'île aux Oiseaux attire le regard et éveille bien des curiosités.
Vue de loin, elle semble s'étirer longuement au milieu des flots, et si la présence de rares bouquets d'arbres et celle de quelques cabanes de pêcheurs lui donnent un semblant de relief, elle reste un mystère pour la plupart des observateurs. Pour autant, l'île n'est pas inconnue de tous.





Des ostréiculteurs tout d'abord, dont les innombrables parcs à huîtres dessinent une large ceinture autour d'elle. Des plaisanciers ensuite, pour lesquels la destination reste incontournable, et dont les embarcations se pressent et se regroupent le plus souvent aux pieds des célèbres Cabanes Tchanquées.




Des oiseaux enfin, qui s'y rassemblent par colonies, et qui ont ainsi fini par lier leur nom à l'île.
Mais pour le plus grand nombre, elle reste un territoire secret et inaccessible, une bande de terre que l'on ne peut aborder qu'au travers de photographies, de livres ou de chansons.
Qu'il nous soit donc également permis, ici, de soulever un petit coin du voile.

Une géographie imprécise


Mystérieuse pour beaucoup de visiteurs, l'île aux Oiseaux l'est aussi pour les géologues et les géographes. Selon la thèse la plus répandue, elle serait un ancien banc de sable, ou bien les restes d'une haute dune forgée par le vent et les courants marins dont la base se serait peu à peu fixée sur son emplacement actuel. Sa cartographie exacte reste également sujette à discussion ; mais il est vrai que le jeux constant des marées qui la recouvrent en partie deux fois par jour ne facilite pas les choses. En moyenne donc, l'île aux oiseaux accuse un périmètre d'environ 300 hectares lorsque la mer est haute, et de plus de 1000 lorsque l'eau se retire.





Un peu d'histoire

Explorée depuis des temps très anciens par les habitants du Bassin, l'île servait autrefois de lieu de pacage pour les troupeaux de vaches puis de chevaux. A marée basse, ces derniers rejoignaient l'île "à la nage" depuis les villages les plus proches - Claouey ou Petit Piquey - ce que rappelle le très beau site de la "Pointe aux chevaux" (voir la rubrique "tourisme" à Petit Piquey). Pendant un temps, une agriculture embryonnaire tenta même de s'y développer.
Mais sur le Bassin d'Arcachon aussi, la nature parfois se déchaîne. Ce fut notamment le cas en 1714 et en 1882, où de formidables tempêtes submergèrent l'île et décimèrent animaux et cultures.



Peu à peu, l'île devint un territoire de chasse et de pêche très prisé. On y aménagea des "tonnes" (cabanes de chasses), des étangs, ainsi qu'un puits d'eau douce.

L'édification il y a plus de cent an de la première cabane tchanquée - du mot "tchanque", qui signifie échasse en Gascon - et l'implantation massive de parcs ostréicoles consacrèrent ces nouvelles vocations qui perdurent encore aujourd'hui, même si pêche et chasse y sont maintenant très strictement réglementées.

Enfin, le tourisme finit naturellement, lui aussi, par gagner les rives de l'île aux Oiseaux. Les premières excursions régulières en bateaux depuis Arcachon datent du début du XXème siècle. Elles n'ont fait depuis lors que se multiplier. Sans compter l'afflux sans cesse croissant des plaisanciers, surtout lors de la période estivale, qui donne parfois des allures de périphérique parisien au chenal d'accès de cette petite terre promise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petit Pioc

avatar

Nombre de messages : 165
Date d'inscription : 04/02/2007

MessageSujet: Re: LE BASSIN D'ARCACHON   09.09.07 17:02

DIRECTION LE CAP FERRET

Notre sortie en mer ne s'arrêtait pas à l'Ile aux oiseaux. Nous nous dirigeons vers le Cap Ferret. Je vous remets la carte pour que vous puissiez vous rendre compte de notre circuit.



Parti d'Arcachon, de la jetée, nous avons contourné l'Ile aux oiseaux par la droite et sommes revenus par les nombreux petits villages de pêcheurs : Claouey, Les Jacquets, Petit et Grand Piquey, Le Canon, L'Herbe, La Vigne et le plus connu le Cap Ferret.

-



-


-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LE BASSIN D'ARCACHON   

Revenir en haut Aller en bas
 
LE BASSIN D'ARCACHON
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelques photos du bassin d'arcachon
» LE BASSIN D'ARCACHON EN DANGER
» recherche spot dans le bassin d'arcachon
» J'ai le bent qui me démange et le bassin d'Arcachon je connais pas
» Appat Bassin d'Arcachon !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES OURSONS EN BALADE :: VOYAGES ET HISTORIQUE-
Sauter vers: